TPE Aerodynamisme

Quel est le rôle de l'aérodynamisme dans l'évolution des transports et quel est son avenir ?

Un Futur Électrique

L’électricité est la source d’énergie d’avenir dans tous les domaines. En effet, elle est facile à produire, à utiliser.


Dans l’enjeu des transports, elle permettra de réduire sensiblement la pollution. Certaines voitures sont déjà équipées de moteurs électriques, mais le problème reste celui du stockage. En effet, le stockage sous forme de batteries est limité, il ne permet pas de faire de longs voyages ou d’atteindre de grandes vitesses. L’autonomie est encore assez faible, mais le principal objectif est avant tout de respecter les normes de cet avenir « vert ». L’aérodynamisme a un rôle important dans ce nouveau projet, dans la mesure où en améliorant le profil des véhicules, on améliore les performances, ce qui permettra de rendre les voitures plus autonomes et ainsi elles pourront parcourir de plus grandes distances.


En plus de l’optimisation de l’efficacité des batteries, certains véhicules pourront devenir autonomes, grâce à une intelligence artificielle qui pilotera intégralement le véhicule. Deutsche Post DHL, une entreprise de poste allemande va lancer un projet de ce type au cours de l’année, en raison de l’augmentation des livraisons et du manque de chauffeur qui devient de plus en plus important.

Au niveau de l’aéronautique, les progrès à faire son plus délicats car le problème majeur reste de définir et installer une batterie électrique assez puissante pour faire décoller un avion. L’énergie électrique n’est pour l’instant pas assez performante, et ne peut pas permettre aux avions de croisière d’effectuer un vol avec comme unique ressource cette énergie. Néanmoins certains « aménagements » sont réalisés afin d’introduire l’électricité tels que les moteurs hybrides, mais le pétrole constitue toujours une ressource indispensable. Pour autant, des initiatives telles que l’avion Solar Impulse permettent d’envisager des évolutions favorables dans ce sens pour l’avenir.


Les trains d’aujourd’hui sont déjà principalement électriques, mais pourraient devenir plus performants avec l’amélioration de leur aérodynamisme et l’utilisation de technologies permettant de réduire les frottements de l’air comme pour le projet « Hyperloop ». Contrairement aux autres moyens de transports, le train utilise déjà de l’énergie « verte », pour autant le but est de le rendre encore plus rapide et de faire des progrès dans le stockage de l’électricité.


L’énergie électrique est l’avenir des transports. Elle permet de réduire la pollution et ses effets néfastes sur le réchauffement climatique. L’aérodynamisme joue un rôle important dans la mesure où il permettra d’optimiser la consommation d’énergie et donc d’accroitre l’autonomie des moyens de transports qui en bénéficieront.

Cette énergie apporte de nombreux autres avantages tels que la réduction de la pollution sonore, la simplicité d’utilisation, une sécurité maitrisée au niveau des utilisateurs, mais elle a aussi certains inconvénients. En effet, sa production nécessite souvent des infrastructures importantes et couteuses. Elle est encore générée pour sa plus grande partie à partir d’énergies polluantes (centrales nucléaires, centrales au charbon, pétrole…) par rapport aux sources plus écologiques (barrages hydrauliques, éoliennes, panneaux photovoltaïques…).