TPE Aerodynamisme

Quel est le rôle de l'aérodynamisme dans l'évolution des transports et quel est son avenir ?

Les Limites de l'Homme

Le rêve de l’ homme fut tout d’ abord de se déplacer plus loin, de voler… mais depuis le siècle dernier tout cela fut réalisé, bien évidemment l’ homme ne s’ attardera pas là dessus. Le fait d’ aller était une impossibilité pour lui, qu’ un songe… Puis avec les nouvelles technologies l’ homme put enfin réaliser ses rêves… avant de rencontrer un autre obstacle pour l’ instant de taille. En effet les avions ( rafales ) peuvent atteindre une vitesse impressionnante malheureusement pour nous nous ne pourrons jamais suivre avec le système des « G ».

Ces phénomènes étranges apparaissent dans l’ air lorsqu’ on prend une certaine vitesse ( les avions de chasse ) ou lorsqu’ on prend un virage trop serré, on appelle cela le phénomène des G. Un g est un phénomène d’ accélération en fonction de la gravité. En effet on aborde souvent ce sujet des G avec les pilotes d’ avions de chasse qui en reçoivent souvent. C'est pour cela que dans un virage nous sommes tirés vers l’ extérieur ou lorsqu’on atteint une vitesse trop importante on est plaqué au siège.

En temps normal on reçoit 1G, soit le poids de notre corps mais dans les airs on peut recevoir 1,5G, 2G… soit un poids irréel pourtant on le ressent, lorsqu’ on prend un virage trop serré, par exemple de 60 degrés, nous recevons un facteur de charge de 2G, soit 2 fois le poids de notre corps, pourtant on ne s’ alourdi pas, c’ est juste ce phénomène qui fait qu’ on a l’ impression.

Une formule permet de vérifier cela : n= 1/cos

n est le facteur de charge en G

cos est en degrés

D’ après le tableau, plus l’ angle d’ inclinaison est important, plus on reçoit de G. Les G peuvent être négatifs ( on se sent plus léger ) ou positifs ( on se sent plus lourds ). Ce phénomène des G est donc la limite pour nous d’ aller plus vite, en effet les appareils sont équipés pour aller très vite, mais les capacités humaines font qu’ on ne peut pas supporter les G, en effet que 20 % de la vitesse du rafale est exploitée puisque l’ accumulation des G peut nous tuer, le problème de la vitesse est résolu, c’ est juste nous qui sommes dans l’ incapacité de suivre.

C’ est ainsi que nous humains, ne pouvons pas lutter contre ce système de « G » ( du moins pour l’ instant ), le prochain défi de l’ homme sera de contrer cette prise de « G » avec les moyens qu’ il a. Maintenant il existe des gilets pouvant « parer » un minimum cette prise de poids mais il faut aussi un entraînement spécifique ce qui n’ est pas à la porter de tout le monde.

Si l’ homme veut faire des trajets beaucoup plus rapide il devra donc contrer cette force qui est peut tuer une personne lorsque les « G » deviennent trop importants.